"La rivière éclatait de lumière ; une buée s'en élevait, pompée par le soleil, et l'on éprouvait une quiétude douce, un rafraîchissement bienfaisant à respirer enfin un air plus pur qui n'avait point balayé la fumée noire des usines ou les miasmes des dépotoirs."


Guy de Maupassant, Une partie de campagne, 1881

 

Une nouvelle « Seine » pour l’art contemporain


Dans l’ouest de Paris, une nouvelle nef de l’art contemporain s’ancre sur l’ile des impressionnistes, à Chatou ! A fleur de Seine, la Galerie Bessières  reprend le flambeau de la liberté et l’innovation, valeurs artistiques magnifiquement illustrées par Le Déjeuner des canotiers. Tableau iconique de la modernité, ce chef d’œuvre peint par Renoir en 1880, à quelques mètres de la Maison Levanneur, met en «seine » artistes, poètes, critiques et mécènes de la modernité naissante.

 

L’esprit des lieux


C’est dans l’esprit des recherches picturales menées par ces grands précurseurs, que la galerie entend mener un programme cohérent d’expositions, mais aussi culturel, autour de la notion de « peinture » et de son dialogue avec les autres mediums. Nous souhaitons également contribuer au rayonnement du parcours de l’ile des impressionnistes en ouvrant nos espaces d’expositions tant aux amateurs d’art qu’aux promeneurs. Mais notre plus grande ambition est d’être une galerie qui accueille autrement les acquéreurs, collectionneurs et futurs collectionneurs : en les conseillant, en proposant un véritable accès à l’essence et au plaisir de l’œuvre grâce à une mise en perspective historique, patrimoniale, et esthétique. Cela signifie une ouverture vers chaque amateur d’art pour le conseiller, l’aider à situer son propre goût vis-à- vis de ce qu’il apprécie d’emblée ou pour le guider vers des territoires moins connus.

 

Une galerie contemporaine ancrée dans l’Histoire


La Galerie Bessières ouvre dans un bâtiment historique, dont la fondation remonte au XVIIIe siècle. Située à deux pas du Musée Fournaise, la Maison Levanneur a toujours su se montrer à la pointe de la création artistique. Accueillant les Impressionnistes puis les Fauves au tournant du XXe siècle, elle devient ensuite un laboratoire particulièrement pointu en abritant le Centre National Edition Art Image (Cneai). Superbe bâtiment de 600 m2, c’est l’écrin idéal pour une galerie innovante et ouverte aux attentes d’un public amateur d’art toujours plus exigeant.

 

L’acte de peindre aujourd’hui :
Dialogue avec d’autres mediums


Nos expositions puisent leur inspiration de la stimulante recherche picturale des Impressionnistes, des néo-impressionnistes et des Fauves, mais aussi des artistes contemporains qui ont exploré pendant 20 ans au Cneai les différents supports de création. Nos artistes interrogent inlassablement l’acte de peindre aujourd’hui à travers plusieurs thématiques :


- La relation au paysage, au « plein air », à l’environnement, à la lumière, au moment présent, à la « rémanence » des impressions, depuis la peinture « sur le motif » et jusque dans l’atelier.


- La manière dont le peintre réinvente sa fonction face à la photographie ; dont il joue avec elle, rendant les frontières indistinctes entre les deux mediums (et vice et versa !).


- Le rapport entre seconde et troisième dimension, le dialogue entre tableaux et sculptures.


- La question de la limite entre l’abstraction et la représentation, dans le cadre d’une synthèse contemporaine.


- Les mutations du mode de peindre induites par les innovations scientifiques : jadis liées à l’invention du « tube » de couleur ; aujourd’hui à la création numérique


- La question du multiple et du rapport à l’original.

 

Une galerie « in progress »


C’est donc fort de ces interrogations multiformes que nous affirmons nos choix artistiques. Nous vous présentons des artistes peu connus en France, émergents ou ré-émergents, sensibles à ce rapport dialectique entre la peinture et son dépassement. Notre programmation artistique s’articule autour de quatre pôles qui sont également des espaces distincts au sein de la Maison Levanneur :


- Les expositions individuelles révélant un univers artistique singulier en présentant des pièces d’artistes confirmés et de valeurs sûres.


- Les expositions témoignant d’une création « in progress » autour de l’innovation
contemporaine en peinture, dessin, photographie, estampe, sculpture, multiples… pour un engagement de collection à plus long terme.


- Les expositions « événements » de groupe proposant, à travers la vision d’un curator, deréactiver certains aspects des innovations Impressionnistes, néo-impressionnistes, Fauves ou de l’édition.


- Le show-room présentant en permanence un échantillon diversifié de la vingtaine d’artistes défendus par la galerie.

 

Une galerie qui transmet


En plus de ces expositions thématiques, la Galerie Bessières met au cœur de son ADN
sa mission culturelle à destination des habitants de Chatou, de l’ouest Parisien et au-delà des « promeneurs » et amateurs d’art venus de toute la France et de l’Europe.
Elle complète donc sa volonté pédagogique et d’ouverture, par un accès privilégié aux grandes thématiques qu’elle défend à travers de nombreuses propositions culturelles :


- Conférences d’histoire de l’art autour de l’impressionnisme, du néo-impressionnisme,
du fauvisme et de leurs échos contemporains.


- Conférences autour du marché de l’art, de l’investissement en art et de l’accès
aux œuvres. 


- Visites commentées des expositions pour les adultes, les enfants et les groupes scolaires.


- Organisation régulière d’événements et de manifestations mettant en valeur le passé
historique de la Maison Levanneur et de l’Ile des impressionnistes.


- Partenariats avec les autres institutions du label « Pays des impressionnistes ».

 

Maison Levanneur : repères historiques

 

1775 : Début de la construction de la Maison Levanneur par Henri Léonard Jean Baptiste Bertin, dernier seigneur de la ville, au cœur de l’Ile de Chatou, dorénavant rebaptisée
« Ile des impressionnistes ».


1830 : la Maison Levanneur développe un restaurant et un bar pour accueillir
les promeneurs. Des chambres meublées sont louées par des artistes.


1844 : Construction de la Maison Fournaise, à deux pas de la Maison Levanneur.


1874 : Un critique d’art donne ironise sur le tableau Impression Soleil Levant, de Monet (conservé au Musée Marmottan à Paris) : « Je me disais aussi puisque je suis impressionné,
il doit y avoir de l’impression là-dedans ». Il lance, sans le vouloir, le terme qui désigne
la première modernité picturale : « l’impressionnisme ».


1880 : Sur la terrasse de la Maison Fournaise, Renoir peint l’un des tableaux emblématiques de ce mouvement : Le Déjeuner des canotiers (Conservé à la Phillips Collection à Washington). Manifeste de la lumière et de la peinture de plein air, c’est un portrait
collectif d’artistes, poètes, actrices, mécènes, critiques, collectionneurs, qui participent
à cette modernité.


1900 : Derain et Vlaminck qui viennent de se rencontrer louent au père Levanneur une salle abandonnée. Ils y installent leur atelier. Parcourant l’Ile et les berges de Seine, c’est là qu’ils réalisent leurs premiers tableaux.


1905 : Au salon d’automne de Paris, c’est un autre critique d’art, choqué par la débauche de couleurs des jeunes Derain, Vlaminck, Marquet, Matisse, qui donne malgré lui son nom au mouvement le plus radical d’alors : Le Fauvisme.

1906 : Vlaminck peint le célèbre Pont de Chatou (Conservé au Centre Georges Pompidou – Musée National d’Art Moderne).


1984 : Restauration de la Maison Fournaise puis ouverture du Musée Fournaise (œuvres autour des Canotiers et expositions temporaires).


1990 : la Maison Fournaise retrouve sa première raison d'être avec l'ouverture d'un restaurant qui s’ajoute à l’activité de Musée.


1997 : A l'initiative de la ville et du ministère de la culture, la maison Levanneur devient
le CNEAI un centre national d'art contemporain consacré à l'édition et aux arts imprimés.


2001 : Création du label « Pays des Impressionnistes » par neuf communes de l’Ouest parisien traversées par la Seine, qui comprend le « circuit Renoir » passant par l’Ile des impressionnistes.


2017 : Suite au déménagement du Cneai, la ville de Chatou confie à Norma et Daniel Bessières la gestion de la Maison Levanneur sur la base d’un projet permettant de faire rayonner la culture artistique, de donner une impulsion à la fréquentation de l’Ile dans
son ensemble et de générer une activité économique de galerie au service de
la création actuelle.


2018 : Ouverture de la Galerie Bessières Art Contemporain - Maison Levanneur .